Lieux d’accueil artistiques

Le Jardin d’émerveille
La Mirabilia

Abordant la culture d’un point de vue non seulement artistique, mais aussi anthropologique, nous considérons que l’érosion des cultures est la cause directe de la désagrégation des comportements sociaux. Nous constatons qu’une culture artificielle, dite « culture de consommation » est la principale responsable de la destruction et de la marginalisation des cultures vivantes.

Ainsi une grande partie de notre travail consiste à lutter contre la culture de consommation et les comportements stéréotypés qu’elle induit. Cela nous conduit à travailler les notions de responsabilité, de confiance, le souci d’autrui, la faculté de libre arbitre, etc.

Nos lieux d’accueil enfants/parents/professionnels permettent d’expérimenter une relation simple et vivante à l’art et à la culture, une relation qui est avant tout une relation humaine. L’art et la culture apparaissent ainsi non pas comme des savoirs que l’on acquiert mais comme quelque chose de naturel qui naît spontanément des relations que nous lions les uns avec les autres. Ces relations ont une saveur et une intensité, et ce qui fait la valeur « artistique » d’un geste ou d’un objet c’est peut être simplement la saveur et l’intensité d’une relation. L’idée maitresse de la Mirabilia et du Jardin d’émerveille, c’est que l’éveil au monde suscite en nous un émerveillement, et que c’est cela qu’il faut offrir à chaque enfant : la faculté d’être touché et émerveillé au contact des êtres et des choses qui nous entourent. Cela signifie qu’il faut être soucieux de la qualité des objets, de l’environnement et des relations que nous entretenons avec eux.